L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

pneumatique d'un piano

piano midi.jpg

 

Une coupe d'un piano pneumatique

et quelques détails sur la production d'air et les soufflets

Une immense source de renseignements techniques mais en anglais

des vidéos de john A tuttle

un exemple de recherche de vidéos  en anglais

un  autre en français résultat carrément nul les français râlent mais ne proposent rien.

 

Avant les pianos pneumatiques il y avait les piano mécaniques à rouleaux à picots qui imitaient les boîtes à musiques trop limités en temps (un seul tour au début et quelque tours en spirale ensuite). ils étaient trop encombrants et lourds à changer.

 

Ils ont vite été remplacés par les pianos pneumatiques à rouleaux papiers mais avec seulement 65 notes au début dans un premier temps par soucis d'économie et un standard qui a rapidement aussi évolué vers le 88 notes donc avec des standards pas toujours compatibles entre eux. Mais surtout ils fonctionnaient en tout ou rien donc sans les nuances d'un véritable joueur même si l'exécution d'un morceau permettait quelques variations par les boutons et le pédales avec un système dit "thémodiste" qui pouvait faire varier la frappe entre fort et doux mais pour l'ensemble des notes gauche ou droite du clavier.

 

Enfin les pianos dit "reproducteurs" qui permettaient de varier la frappe de chaque touche avec jusqu'à 16 niveaux de force par l'addition de plusieurs soufflets étagés commandés par des pistes supplémentaires sur le rouleau. Ces derniers sont très recherché mais plus complexes à restaurer ils s'agit des pianos reproducteurs de marque welte-mignon, ampico, duo-art principalement mais aussi angélus,pleyela moins répandus.

On entend souvent dire que  La musique mécanique reste mécanique et sans nuances, elle ne permet pas les variations qu'un artiste vivant peut obtenir sur un instrument comme le piano.

Si cela peut être vrai d'un arrangement de mauvaise qualité sur un piano pneumatique, la génération de pianos dit reproducteurs comme les Welte mignon, Ampico ou Angélus par exemple sont capables (depuis l'apogée de cette technique) de reproduire exactement toute les nuances de toucher des artistes de l'époque et nous disposons aujourd'hui de véritables enregistrements de grands artistes célèbres et disparus qui sont d'une présence inégalée même par rapport à nos enregistrements haute fidélité.

Un exemple avec une vidéo d'un piano Ampico qui va vous montrer les nuances du touché parfaitement reproduites:

 

Dans ce cas, bien au contraire, la musique mécanique est libérée des contraintes d'un humain qui n'a que dix doigts et qui est limité dans sa vitesse d'exécution et l'empan d'une main (les écarts possibles entre le pouce et le petit doigt d'une main) . Elle donne accès à des possibilités dont les limites ne sont plus que celles de nos imaginations.

La musique mécanique permet d'exécuter une musique écrite pour un extra terrestre qui aurait vingt doigts au bout de 6 mains aussi larges que le clavier entier et dont chaque doigt peut jouer à des rythmes indépendants et endiablés; hors d'atteinte pour un humain!

 

Par exemple ça la musique mécanique peut facilement le faire avec une capture par encodeur midi et le rejouer immédiatement:

 

C'est justement cette liberté qui est si mal exploitée dans les fichiers midi qui circulent et qui généralement se contentent de ne reproduire que le jeu ordinaire d'un interprète humain (avec quelques exceptions tout de même).

 

Par contre ce genre de détournement d'instrument est beaucoup plus difficile à envisager:

 

La vidéo qui explique comment ça marche mais comme d'habitude en anglais:

 

Et  toutes les vidéos du même auteur sur le sujet.

 

Un musée du pianola à visiter à Amsterdam en Hollande:

http://www.pianola.nl/Pianola_Museum/Bienvenue.html

et la vidéo:

 

 à cette occasion de visite des pianolas ne pas louper de passer sur le trottoir d'en face à quelques dizaines de mètres il y a le constructeur d’orgue Perlee.

 

 Un souvenir du piano de Michel Fischer qui nous a quitté:

 

 

Pour consulter la liste bibliographique que je me suis procurée.

Pour  s'assurer de la compatibilité d’un rouleau avec son piano



03/10/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 78 autres membres