L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

soufflerie,

Pompes, réserve, collecteur, ressorts, manivelle, vilebrequin, bielles, etc....



planche-intermédiaire du collecteur
planche-intermédiaire du collecteur :

Le collecteur intègre le distributeur qui n'est plus une boîte indépendante raccordée par des tuyaux souples. Cette disposition simplifie l'ensemble et permet de placer chaque flûte avec vanne incorporée directement sur le distributeur qui tient lieu de sommier.

Pour les basses des tuyaux individuels partant du dessous du collecteur descendent vers l'arrière de chaque vanne des basses qui seront placées en façade.

Les 4 sorties de réserve sont disposées en extrémités et à chaque tiers pour équilibrer les pressions lors des débits importants.

les passages des bielles traversent les trois planches (supérieure intermédiaire et supérieure). Les communications entre l'arrivée des pompes par le dessous renvoient l'air vers les trous des clapets de réserve de la planche supérieure. Les allègements n'ont pour fonction que de réduire le poids.


ressorts sous pression
ressorts sous pression :

Ressorts en pression (ils sont à peu-prêt droits dans cette position). Avec un calage provisoire sur le montant du chemin des cartons pour éviter de toucher la flûte de pan par flexion.

pression maxi 17 cm d'eau réglable jusqu'au mini à pratiquement 0.


ressorts sans pression
ressorts sans pression :

Mise en place des ressorts de pression.

Réglables par glissement entre la charnière (pression minimum) et la soupape (pression maximum)


embielleage
embielleage :

vue arrière du vilebrequin et de la manivelle


vilebreqin
vilebreqin :

Vue de dessus, la pignonerie est là pour inverser le sens de rotation et  pour faire défiler le carton de droite à gauche,t ainsi on peut écrire les paroles sur le carton et les lire dans le sens normal.


les axes du vilebrequin et de la manivelle
les axes du vilebrequin et de la manivelle :

En inversant  le sens de rotation avec un engrenage on fait défiler le carton de droite à gauche ce qui permet d'écrire les paroles d'une chanson directement sur le carton dans le sens de lecture.


détail du support de manivelle
détail du support de manivelle :

un axe de meuleuse à main récupéré permet d'avoir une manivelle démontable pour éviter les accrochages dans les passage de porte et éviter de tordre l'axe de manivelle. Il faut garder aussi les clés de démontage.


l'embiellage
l'embiellage :

Mise en place provisoire pour recouper aux longueurs exacts.


le vilebreqin et les bielles
le vilebreqin et les bielles :

La bielle de gauche n'est pas bien allignée. Il faut remarquer les paulstras où liaisons élastiques qui font l'articulation battant/ bielle.


le profil
le profil :

Pour estimer l'encombrement approximatif.


pompes et réserve collées
pompes et réserve collées :

la réserve est posée sur le collecteur et on peut remarquer les VMC des aigues sur le distributeur.


coupe du cuir
coupe du cuir :

un cuir de récupération dans du vêtement de motard (on ne sait pas encore si ça marche longtemps )


réserve
réserve :

les éclisses en carton et le collage sur la réserve


réserve
réserve :

les 3 planches et la charnière


pompes
pompes :

De haut en bas la planche supérieure, puis le battant avec le nez, les clappets et le paulstra,en troisième, la planche inférieure et intermédiaire, tout en bas, une pompe sur tranche.

Voir l'article pour la charnières de battant et de réserve.

pour le pliage du cuir voir l'article

Pour la colle:  les colles

et la vidéo.

Le nez de pompe est creusé pour laisser passer l'air de la pompe inférieure vers le collecteur. Cet air traverse aussi  la planche supérieure.


pompes
pompes :

les planches des pompes

- à gauche la planche supérieure avec le passage du nez en extrémité (pour la pompe inférieure) et le passage centrale vers le collecteur donc vers la réserve pour la pompe supérieure. Ce passage est large pour permettre une intervention sur le clapet du battant si nécessaire.

- au cente le battant avec le nez, les clapets de la pompe supérieure (en dessous cachés mais symétriquement se trouvent les clapets de la pompe inférieure). Il faut remarquer aussi le paulstra (liaison élastique) de la bielle.

- à droite la planche inférieure avec la planche intermédiaire: la 4° planche (la planche intermédiaire) pour pompes a trois fonctions raidir la planche inférieure donner un talon de collage au fond de pompe en cuir et améliorer le passage de l'air vers le nez. La faiblesse de raideur étant due au trappes de visite vers le clapet du battant.

-à l'extrême droite une pompe assemblée avant pose du cuir avec les éclisses.

Il faut noter que depuis ont a aussi supprimé les trappes de visite en utilisant les clapets démontables du type proposé par JCA.

Les planches des pompes de notre 42 Touches ont les mêmes longueurs qu'un 27T (et même débattement) mais font 145mm de large alors que celles d'un 27T type (Fischer) font 125mm de large.


collecteur
collecteur :

détail des inserts sur la planche supérieure du collecteur, qui servent à fixer la réserve avec des boulons plutôt que des vis parce qu'après plusieurs démontage/remontage les vis finissent par foirer.


collecteur
collecteur :

Les planches du collecteur. Le collecteur est prolongé pour faire office de distributeur vers les vannes à membrane qui sont fixées sur et sous le distributeur.

 


collecteur planche intermédiaire
collecteur planche intermédiaire :

Elle est composée de trois épaisseurs de CP.

La disposition des trous permet un serrage par une forêt de serre-joint.


collage de la planche intermédiaire
collage de la planche intermédiaire :

Alors comptez les! Plus de 40 serre-joint ou 40 juste?