L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

différents systèmes de motorisation pour la production d'air de nos orgues de barbarie

Solex_moteur_Ferrari.jpg
 

 

 

Pour ceux qui ont des problèmes pour tourner la manivelle soit par fatigue ou par nécessité (par exemple pour jouer d'un instrument en même temps) il reste la possibilité de motoriser la production d'air.

 

La première idée qui vient naturellement à l'esprit c'est de motoriser la manivelle avec un moteur  qui actionne directement l'axe du vilebrequin avec une régulation électronique de la vitesse de rotation ou par l'intermédiaire d'une courroie et d'une poulie ou d'un réducteur pour obtenir la vitesse correcte pour le défilement du carton.

 

L' exemple de Didier avec un moteur de direction assistée de voiture:


Le volant d'entrainement a été récupérée sur une machine à coudre, il a le gros avantage d'avoir une gorge sur sa périphérie afin de pouvoir l'entrainer par un moteur.

 Le moteur utilisé a été récupéré sur une direction assistée automobile. Un régulateur électronique permet d'ajuster sa vitesse de rotation.

 

Les moteurs de récupération envisageables sont de  différentes origines comme on l'a déjà vu sur nos forums:

moteur de machine à coudre (220V), moteur de direction assistée de voiture (12V), moteur d'essuie glace (12V), moteur de tourne broche, de perceuse (avec sa régulation de vitesse).

 

En achat neuf le choix est encore plus large en 12V ou 220V avec les moteurs équipés d'un réducteur qui donne un rapport correctement choisi, exemple.

Le principal avantage est évidemment d'entrainer le carton simultanément et de pouvoir débrayer la motorisation facilement pour revenir à la manivelle si besoin.

 

 

 

 

La seconde méthode envisageable c'est une soufflerie à base de turbine la plus silencieuse possible qui alors nous dispense de la fabrication des pompes mais pas de la réserve de régulation de pression. Par contre il n'y alors plus de possibilité de revenir à la manivelle pour la production d'air, mais elle reste indispensable et seulement pour l'entrainement du carton qui lui aussi peut être motorisé, voire même carrément supprimé avec un système midi.

 

Tout d'abord il faudra  calculer les rapports entre la pression de l'air et le débit instantané minimum en fonction de la consommation maximale des flûtes pour en déduire la vitesse de rotation à atteindre ou envisager une régulation en fonction du débit. Le principal problème de ce genre d'équipement sera de réduire suffisamment  le niveau sonore pour qu'il soit indétectable dans une une ambiance relativement calme dans les moments de silence de l'orgue.

 

Ce système a l'avantage de fonctionner autant en compression qu'en aspiration. Il peut aussi être indépendant de l'orgue et s'en éloigner, pour réduire le bruit, ou soulager le poids lors des manutentions en divisant les éléments.

 

Un  exemple à base de moteur d’aspirateur de récupération de Christian Blanchard enfermé dans une boîte insonorisée et alimenté avec une tension largement inférieure au 220V initiaux (généralement de l'ordre de 40V).

 

 

 Un système équivalent à base de turbine neuve celui de Michel Fischer pour un de ces orgues de foire:

turbine-fischer.jpg

 

 

 

Sinon dans le neuf la solution la plus adaptée actuellement est celle développée sur le site Hamel par Yves Monfort:

 

Une  turbine très légère avec un moteur brushless (sans balais) et piloté en  PWM par une carte arduino avec des variantes de types de régulations.

Pour le  choix du moteur voir l’article !

 

 

 

.   

 

 

 

type 2 : Un second montage qui fonctionne avec la réserve d’air et permet :
- Le Démarrage automatique du moteur du ventilateur
- La mesure de la hauteur de la réserve d’air
- Une réaction sur la vitesse du moteur pour contrôler la hauteur de la réserve d’air

 

type 3: Un troisième montage régulateur du niveau de la réserve d’air pour assurer :
- Le démarrage automatique du moteur du ventilateur
- La mesure de la hauteur de la réserve d’air
- La régulation proportionnelle de son niveau par rapport à une consigne.

 

type 4Un quatrième montage régulateur du niveau de la réserve d’air pour assurer :
- Le démarrage automatique du moteur du ventilateur
- La mesure de la hauteur de la réserve d’air
- La régulation proportionnelle, intégrale est dérivée (PID) de son niveau par rapport à une consigne.

 

Les  fichiers des lignes de code des programmes de la carte arduino

 

 

Une particularité de cette méthode consiste en l'utilisation d'une  réserve  à membrane avec un poids sans ressort

Une remarque de François Boucher qui a participé à sa mise au point:

"Néanmoins le fait de mettre une soupape bien tarée dans la réserve évite ces dispositifs électroniques (je l'ai vérifié) en effet pour réguler le dispositif HAMEL consiste à faire varier la vitesse de la turbine ce qui occasionne un temps de réponse non négligeable et risque de générer un effet de pompage".

 

C'est ce système qui a inspiré Alain Haerri pour son orgue midi. (et donc sans manivelle pour l'entrainement du carton)

 

 

 

que l'on peut écouter pour constater l'absence de bruits parasites: 

 

 

Ce qui n'empêche pas de le piloter avec un carton la preuve:

 

C'est actuellement la solution préconisée pour sa souplesse d'adaptation et surtout sa discrétion sonore.

 

Un autre système de production d'air motorisé: le système Ampico avec 4 soufflets dans un carré actionnés par un excentrique et généralement utilisé dans les pianos reproducteurs Ampico. Michel Fischer l'avait utilisé pour son orgue de foire montré au festival des Gets en 2014. Un système relativement silencieux.

ampico1.jpg ampico2.jpg

Un  article en anglais sur la restauration d'un système Ampico d'un piano reproducteur.

 

Une dernière recommandation pour les essais et tests sans moteur mais sans manivelle  celle de JCA :

 

 

Bien évidemment les dictateurs de la manivelle et du carton vont hurler au scandale!

 

 



24/03/2016
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 78 autres membres