L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

les diagrammes de Fletcher et l'âge de nos oreilles

audition.jpg

 

 

La sensibilité aux fréquences de nos oreilles change avec l'âge et nous n'en sommes que rarement conscients.

Pour illustrer ce fait écoutez et notez les fréquences que vous entendez ou non avec ces tests ainsi que les variations de niveau de puissance:

 

 

 

 

 

Pour le seuil des aigües:


 

Pour le seuil des graves:

 

 Les variations de puissances que vous entendez ne proviennent pas de la source mais du filtrage par la sensibilité de votre oreille et une fréquence qui vous semble faible peut être entendue par une autre personne comme de même niveau que les autres fréquences.

Personnellement à 62 ans je commence à 40 Hz et perçois une augmentation jusqu'à  800 Hz puis je fini à 8.8 KHz avec une baisse progressive entre 5 et 9 KHz, ce qui tout en étant normal n'est pas très performant. Ma fille de 31 ans commence à 30 Hz et perçoit parfaitement jusqu'à 16 KHz.

On peut donc calculer l'âge de ses oreilles avec ces tests et comparer avec le graphe ci-dessous.

 

 

 

Sur le diagramme suivant, on voit ici les lignes de même intensité ressentie ( en moyenne)  pour une plage de fréquence en fonction du niveau de pression sonore réel. Avec en bleu le seuil de détection et en rouge la limite de perception douloureuse en fonction du niveau de pression sonore.

 

La sensibilité de l'oreille humaine n'est pas uniforme elle varie en fonction de la fréquence et de l'intensité par exemple nous sommes tous assez sensibles à une fréquence comprise entre 2000 et 3000 Hz d'où le creux dans les courbes. Pour détecter une basse fréquence inférieure à 100 Hz il est préférable de pousser la puissance au dessus de 40 dB et une exposition supérieure à 120dB rend la perception douloureuse voir dangereuse avec des séquelles parfois irréversibles.

D'ailleurs les visites médicales d'embauches de certaines administrations démontrent que les cas les plus courants de refus sont actuellement motivés par la surdité précoce des jeunes qui ont subits des concerts trop bruyants.

On voit donc immédiatement que pour qu'une basse de 100 Hz par exemple nous paraisse au même niveau sonore qu'une flûte de 4000Hz pour nos oreilles, elle doit jouer en fait à une pression sonore réelle beaucoup plus forte. Alors qu'un appareil de mesure d'analyse nous indique bien que cette basse joue à une pression sonore supérieure de 40 dB. On constate aussi qu'entre 80 dB et 100 dB notre sensibilité est la plus proche de l'horizontale donc avec le moins d'écart entre les fréquences (principalement entre 100 et 1000 Hz). Mais c'est déjà un niveau sonore très élevé.

 

Voila un début d'explication pour ceux qui faisant confiance à un appareil de mesure pensent qu'une même pression sonore donne une même perception pour leurs basses aussi fortes que leurs aigües sans écouter avec une oreille critique et en tenant compte de ces particularités pour juger de l'état réel de leur orgue de barbarie.

 

C'est sans doute pour ces raisons qu'on peut dire aux constructeurs amateurs d'orgue de barbarie comme dans la chanson, plus on devient vieux, plus on devient c..

 

Quelques  renseignements supplémentaires pour aller plus loin.

La presbyacousie la  "presbytie" de l'oreille liée à l'âge.

 

Le  bulletin N° 49 du LAM sur l'oreille



03/10/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres